LUDOVIC, AMBASSAD’UP DANS L’AUBE

Mes débuts

J’ai connu WeFarmUp grâce à la publicité. Cela faisait plusieurs mois que j’imaginais une solution pour louer mon matériel car je voyais un potentiel de ce coté-là, étant donné que le laisser sous le hangar, sans tourner, m’ennuyait. WeFarmUp m’a amené une solution toute prête, et mes gains côté propriétaire ne se sont pas fait attendre puisque j’ai très vite réalisé une location.

J’ai tellement été séduit par l’accueil franc, direct, dynamique et très réactif que j’ai souhaité intégrer l’équipe. Le rôle d’Ambassad’Up était fait pour moi.

La formation que j’ai suivie a été essentielle car elle m’a permise d’acquérir les compétences pour travailler dans de très bonnes conditions. Le training, en particulier, a été un moment de prise de confiance. De plus, cette étape, qui est un véritable coaching, nous lie durablement avec l’équipe.

Ma méthode

Je consacre un soir tous les 15 jours à faire du phoning. Cela me permet d’organiser deux jours de rendez-vous à la suite de chacune de ces séances.

Chez les agriculteurs, je commence par présenter WeFarmUp et j’axe ma présentation sur le gain de compétitivité. Le meilleur exemple sur mon secteur est la suppression des quotas de betterave qui va en faire baisser le prix donc les revenus sur la ferme. Cette culture joue un rôle très important ici dans l’économie de nos entreprises.

Afin de toujours avoir des contacts à visiter, j’ai sollicité les techniciens de coopérative mais aussi le centre de gestion pour obtenir des fichiers clients. Cela me donne aussi l’occasion de proposer des interventions en public qui me feront connaitre et feront connaitre WeFarmUp.

Ma motivation

Cette suppression des quotas va faire baisser les revenus de mon exploitation et par conséquent il me faut trouver un revenu complémentaire. WeFarmUp me permet cela. Les autres points importants qui m’animent sont d’aider les agriculteurs à anticiper les écueils à venir et les aider à baisser leurs coûts de production tout en me permettant, sur un plan plus personnel, d’aller à la rencontre d’autres personnes et de me faire connaître sur le territoire pour mes convictions.

Mon conseil

Les débuts peuvent paraître compliqués mais il faut persévérer, être motivé(e), ne rien lâcher et cela finit toujours par payer. Petit à petit en améliorant la notoriété de WeFarmUp, le travail devient de plus en plus payant !

Faites comme moi, créez vite votre réseau auprès de votre entourage ! C’est ici !